Retour

ETRI_le_ricochet_parrainage_civique_2Etienne et Marc

Une anecdote ? 

Un jour nous sommes allés à Tervuren pour visiter le musée colonial. Nous prenons donc le tram 44 jusqu’au terminus et puis nous continuons à pied à travers le parc.

Etienne reconnaissant les sentiers se met à raconter à Marc ses souvenirs d’enfance. Il se rappelle une chapelle et une procession de chevaux. Sans hésiter, Marc décide de retrouver ce lieu. Nous marchons au pifomètre à travers les bois et les taillis et nous débouchons dans une clairière. Nous y trouvons une gracieuse petite église ancienne devant un étang majestueux. En lisant les panneaux d’information nous apprenons que c’est l’église Saint Hubert. Chaque année à la fête du Saint s’y déroule la bénédiction des animaux. Le lac est un site historique. Jadis au milieu, sur une île, les ducs de Bourgogne avaient leur résidence de chasse. C’était si beau que nous nous sommes assis à une terrasse devant le lac pour contempler le paysage en sirotant un rafraîchissement. Comme d’habitude, notre promenade avait pris un tour imprévu.

Une activité favorite ? 

La promenade à pied. Quand Etienne a rencontré Marc pour la première fois, il l’invita à la marche flamande du Gordel.  Cette journée est un si bon souvenir que la promenade à pied est devenue notre distraction favorite. De mois en mois, nous partons à la découverte d’un autre coin de Woluwe ou de Bruxelles en empruntant une nouvelle ligne de tram.

Un objet ?

Le chapeau qu’Etienne porte en hiver (casquette fourrée d’aviateur assez caractéristique).

Une qualité de l’autre ? 

Marc : aime écouter Etienne qui lui raconte ses souvenirs de vrai Bruxellois.

Etienne : aime raconter et discuter.

Importance du parrainage dans notre vie.

L’amitié d’Etienne est importante pour Marc parce qu’Etienne la désire et la construit avec lui. Cette relation est si importante pour Etienne qu’il regretterait qu’elle disparaisse et qu’il se soucie de ceux qui n’en ont pas.